Vous l’avez probablement déjà entendu : tout les bourbon sont des whisky, mais pas tout les whisky sont des bourbons. Si vous êtes un buveur de whisky (et surtout de bourbon), vous devez savoir ce que cela signifie.

Par définition, le whisky (ou whiskey) est un spiritueux distillé à partir de moût de céréales fermenté – les variétés de céréales comprennent le blé, le seigle, l’orge et le maïs – puis vieilli dans des fûts en bois. Le whisky est fabriqué dans le monde entier et il existe de nombreux styles populaires, notamment le scotch whisky, le whisky irlandais et le whisky américain. La forme la plus populaire de whisky américain est le bourbon, qui a sa propre définition spécifique.

Le bourbon doit être produit en Amérique et fabriqué à partir de 51% de maïs, ce qui n’est pas le cas du whisky. Le bourbon doit également être stocké dans des fûts neufs en chêne carbonisé, alors que les fûts de whisky doivent être en chêne, mais pas neufs ou carbonisés. Enfin, pour être appelé bourbon, le liquide doit être distillé à 160° maximum et mis dans le tonneau à 125°. Pour les autres whiskies, le liquide doit être distillé à 190 degrés au maximum.

La réglementation sur les bourbons est stricte car, dans les années 1800, les distillateurs passaient beaucoup de temps à falsifier, diluer et altérer leurs whiskies. « Finalement, ils ont établi des normes avec la loi de 1897 sur les bouteilles en douane », dit Davis. Essentiellement, cette loi exige que l’alcool soit le produit d’une saison de distillation et d’un seul distillateur dans une seule distillerie. « Il doit être embouteillé et stocké dans des entrepôts sous douane sous la supervision du gouvernement américain pendant au moins 4 ans. La loi a fait des États-Unis le garant de l’authenticité du whisky et donc du bourbon »

Le bourbon est une icône de l’esprit américain, mais il n’a pas toujours été considéré avec autant d’égards. Au début et au milieu des années 1900, le bourbon était considéré comme un esprit « de commodité ». Il était bon marché, amer et très mauvais.

Ce qui fait un bourbon en résumé :

  • Doit être fabriqué aux États-Unis.
  • Doit contenir 51% de maïs.
  • Doit être vieilli dans des fûts de chêne neufs et carbonisés.
  • Doit être distillé à 160 degrés au maximum et mis en fût à 125 degrés.
  • Doit être mis en bouteille à 80 degrés au minimum.
  • Ne doit pas contenir d’arôme, de colorant ou d’autres additifs ajoutés.